Attentats du 13-Novembre : une association organise une vente aux enchères pour les victimes du terrorisme

L'association The Hummingbirds Project organise, mercredi 5 avril à Paris, une vente aux enchères en faveur d'associations d'aide aux victimes du terrorisme et de projets citoyens.

Cédric Rizzo, Thibault Guilhem et Camille Simien, respectivement secrétaire, président et trésorière de l\'association The Hummingbirds Project.
Cédric Rizzo, Thibault Guilhem et Camille Simien, respectivement secrétaire, président et trésorière de l'association The Hummingbirds Project. (Yann Buisson / thehummingbirdsproject)

Touchés de près par les attentats du du 13-Novembre, ils s'engagent. L'association The Hummingbirds Project – "Le projet Colibri" – organise, mercredi 5 avril à l'Hôtel de ville de Paris, une vente aux enchères d'objets musicaux au profit des victimes du terrorisme et de projets citoyens. Un projet issu de la rencontre de proches de victimes et de rescapés des attaques du Bataclan, réunis autour de leur envie d'aider et de leur passion pour la musique.

"Le but, c'est d'essayer d'amoindrir les causes des attentats", explique Thibault Guilhem, président de l'association. Cet attaché de presse parisien, qui travaille avec des labels de musique, avait pris sa place pour le concert des Eagles of Death Metal, le soir de l'attaque au Bataclan. Plusieurs de ses amis sont morts dans l'attentat, mais lui y a échappé, en travaillant ce soir-là pour Third Man Records, le label du musicien américain Jack White.

De nombreux artistes se mobilisent

"Après les attaques, sous le coup de l'émotion, je leur ai envoyé un message pour les remercier de m'avoir fait travailler ce soir-là, raconte-t-il. Le lendemain, ils m'ont proposé de m'envoyer un carton de vinyls du label en édition limitée, pour récolter des fonds pour les victimes." Ce sont ces objets, qui peuvent se monnayer plusieurs centaines d'euros, qui ont donné l'idée à Thibault Guilhem et ses amis d'organiser une telle vente aux enchères.

Grâce à ses contacts, plusieurs autres artistes ont suivi cette initiative, parmi lesquels de nombreuses stars telles que Metallica, Indochine, The Kills ou Vanessa Paradis et Benjamin Biolay. Dans l'appartement qui sert de local à l'association, des guitares, des partitions, des costumes et d'autres objets collectors attendent d'être vendus.

Des fonds pour les victimes et projets citoyens

La moitié des recettes de cette vente sera reversée à des associations d'aide aux victimes, comme "Promenade des Anges", créée après l'attentat du 14 juillet 2016 sur la promenade des Anglais, à Nice. L'autre moitié sera destinée à des projets, pas encore déterminés, en faveur du vivre-ensemble et du dialogue entre les communautés.

Quelques mois après les attentats, je me suis aperçu que l'aide pour les victimes n'était pas flagrante.Thibault Guilhemà franceinfo

L'association veut par exemple financer des actions de sensibilisation dans les écoles, ou des formations pour des psychologues, pour qu'ils puissent mieux gérer les situations de "traumatisme" vécues par les victimes d'attentats. "Il n'y a pas assez de psychologues formés à ce type de victimes, estime Thibault Guilhem. Il est déjà arrivé qu'un psychologue fonde en larmes dans les bras d'une victime quand elle lui a raconté son histoire. Il faut qu'ils soient formés."

On ne va pas éradiquer le terrorisme. On ne va pas soigner toutes les victimes et les ressusciter, mais c'est notre part.Camille Simien, trésorière de l'associationà Europe 1

"Un gros investissement psychologique"

Tous les membres de l'association sont bénévoles, précise Thibault Guilhem. Parmi eux, des rescapés des attentats, comme Camille Simien, la trésorière, qui a survécu à l'attaque du Bataclan. "Chacun réagit très différemment, répond-elle à Europe 1 pour expliquer sa mobilisation. Certains ont pris de la distance, d'autres ont choisi l'engagement. Moi, j'ai pris cette voie."

"C'est pour nous un gros investissement en temps, mais aussi psychologiquement, confie Thibault Guilhem. On reçoit beaucoup de messages de proches de victimes qui nous remercient. On a par exemple reçu un mail d'une maman d'un jeune de 22 ans mort au Bataclan. Ça met la boule au ventre".

Leur mobilisation se matérialiserisa mercredi avec la vente de 66 objets, parmi lesquels une partition originale dédicacée par Benjamin Biolay, une guitare signée par Julien Doré ou des dessins des guitaristes de Eagles of Death Metal. Le lendemain, 80 autres objets "moins onéreux, donc plus accessibles" seront cette fois-ci proposés en ligne, sur le site eBay.