13-Novembre : "Un millier de blessés psychologiques", selon Juliette Méadel

Juliette Méadel, ancienne secrétaire d'État chargée de l'Aide aux victimes, est l'invitée politique du Grand Soir 3 ce dimanche 12 novembre.

France 3

Pour les victimes d'attentats, la reconstruction après des attentats est un chemin de croix. Beaucoup ont le sentiment d'abandon. "Ce temps long de la justice est nécessaire à la reconstruction. Tout ce processus d'enquête et la façon dont les juges ont d'associer les victimes, ça participe à cette reconstruction", affirme Juliette Méadel dans le Grand Soir 3.

Et la secrétaire d'État chargé de l'Aide aux victimes sous François Hollande d'ajouter : "La plupart des victimes ne se reconstruisent pas comme avant, car leur vie a été complètement bouleversée et elles sont plus elles-mêmes. Toute la société doit les aider à retrouver le chemin d'une vie normale autant que possible".

"Temps long de la justice nécessaire"

Bilan de son action : "On a mis en place une cellule d'écoute, de coordination puis un suivi avec notamment un guichet unique de l'aide aux victimes, le remboursement de frais de santé, l'accélération des procédures d'obtention de logements..."

Les attentats du 13-Novembre ont fait plus de 500 blessés physiques et "un millier de blessés psychologiques également avec des séquelles la plupart du temps. Certains n'arrivent plus à manger ou à dormir. Certains ont même des maladies cardio-vasculaires qui se révèlent parfois des années après le drame", explique-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancienne secrétaire d\'Etat aux victimes Juliette Méadel, à Montargis (Loiret), le 19 septembre 2016.
L'ancienne secrétaire d'Etat aux victimes Juliette Méadel, à Montargis (Loiret), le 19 septembre 2016. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)