Cet article date de plus de six ans.

VIDEO FRANCE 3. Assaut de Saint-Denis : "La police a tué ma fille gratuitement", dénonce la mère d'Hasna Aït Boulahcen

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Assaut de Saint-Denis : "La police a tué ma fille gratuitement", dénonce la mère d'Hasna Aït Boulahcen
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La mère de la cousine d'Abelhamid Abaaoud s'est confiée, jeudi, à France 3.

Elle réclame "la justice" pour sa fille. La mère d'Hasna Aït Boulahcen, la jeune femme tuée lors de l'assaut de Saint-Denis, le 18 novembre, en compagnie d'Abdelhamid Abaaoud, affirme, jeudi 5 mai, à France 3, que "Hasna a été tuée gratuitement" par la police. "Pourquoi ont-ils tué Hasna ? Elle a crié 'au secours, au secours, laissez-moi sortir'. Pourquoi la police ne l'a-t-elle pas laissé sortir ? Elle n'est pas une terroriste, elle n'a rien fait, pourquoi l'ont-ils tuée ?"

Hasna Aït Boulahcen, 26 ans, est celle qui a aidé son cousin Abdelhamid Abaaoud à trouver une planque à Saint-Denis, par l'intermédiaire du logeur Jawad Bendaoud. Elle est morte au cours de l'assaut du Raid sur l'appartement, le 18 novembre. Dans un enregistrement audio effectué au cours de l'assaut, on l'entend crier "laissez-moi sortir" aux forces de l'ordre.

"On lui a tourné la tête"

Décrivant sa fille comme "fragile", "naïve" et "gentille", la mère estime que sa fille est "une victime" d'Abdelhamid Abaaoud. "On lui a tourné la tête", affirme-t-elle. Selon France 3, la famille d'Hasna Aït Boulahcen s'apprête à porter plainte pour meurtre et non-assistance à personne en danger.

En janvier, un avocat de la famille avait déjà déposé plainte contre X"Elle n'est ni une terroriste, ni une complice. Elle a donc le statut de victime", avait indiqué Fabien Ndoumou. Selon lui, la jeune femme "était sous pression de son cousin. Il lui a dit : 'Si tu ne viens pas, je vais tuer les membres de ta famille et les enfants de tes amis." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.