Justice : renvoi du procès des attentats de 2015

Le procès des attentats de 2015 a été renvoyé. 14 personnes sont accusées, dont trois font encore état d’un mandat d’arrêt.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Ce devrait être le premier procès des attentats de 2015. 14 personnes renvoyées devant une cour d’assises spécialement constituée. Elles sont soupçonnées d’avoir apporté un soutien logistique aux coauteurs des attaques : les frères Kouachi et Amedy Coulibaly, tous tués par les forces de l’ordre après les assauts de Charlie Hebdo (Paris), de Montrouge (Hauts-de-Seine) puis de l’Hyper Cacher (Paris). 17 personnes avaient péri dans cette vague d’attentats alors sans précédent en France. Quatre ans après, les associations de victimes se disent soulagées à la perspective de ce procès.

Trois accusés font toujours état d’un mandat d’arrêt

Parmi les 14 accusés, dix se trouvent déjà en détention provisoire, et un autre est assigné à résidence sous surveillance électronique. Aucune certitude en revanche sur le sort des trois derniers accusés. Ils font toujours état d’un mandat d’arrêt. C’est le cas d’Hayat Boumeddiene, l’ancienne compagne d’Amedy Coulibaly, accusée de financer le terrorisme. Le procès pourrait avoir lieu en 2020, mais les accusés peuvent encore faire appel de l’ordonnance de renvoi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les deux auteurs de l\'attentat contre \"Charlie Hebdo\", Chérif (à gauche) et Saïd Kouachi (à droite), sur des photos publiées le 8 janvier 2015.
Les deux auteurs de l'attentat contre "Charlie Hebdo", Chérif (à gauche) et Saïd Kouachi (à droite), sur des photos publiées le 8 janvier 2015. (POLICE FRANCAISE / AFP)