Attentats du 13-Novembre : un procès aux dimensions hors-norme en 2021

Après quatre ans d'enquête et des réquisitions de 562 pages, la parquet antiterroriste a annoncé, vendredi 29 novembre, avoir requis un procès aux Assises en 2021. 20 personnes sont accusées dans l'enquête tentaculaire sur les attentats du 13 novembre 2015 perpétrés à Paris et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). 

france 2

C'est un procès hors-norme qui se prépare pour 2021. Un casse-tête, puisque la Cour d'assises étant trop petite, la justice envisage de construire dans la salle des Pas perdus une salle d'audience préfabriquée. Pendant quatre à six mois de procès, il faudra accueillir les nombreuses victimes des attentats, leurs familles et leurs avocats. "On attend plus de 2 500 parties civiles, 350 avocats", énumère Me Jean Reinhart, avocat des parties civiles. 

Salah Abdeslam parmi les 20 accusés

Pour les attentats du 13 novembre 2015, perpétrés aux abords du Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), à des terrasses de café et au Bataclan à Paris, 20 personnes sont accusées, parmi lesquelles Salah Abdeslam, seul membre du commando encore en vie. 11 des accusés sont en détention provisoire, trois sont sous contrôle judiciaire, six font l'objet d'un mandat d'arrêt. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une cérémonie en hommage aux victimes de l\'attentat au Bataclan a lieu le 13 novembre 2018, à Paris.
Une cérémonie en hommage aux victimes de l'attentat au Bataclan a lieu le 13 novembre 2018, à Paris. (AFP)