Cet article date de plus de huit ans.

Attentats du 13 novembre : Hamza Attou, complice présumé de Salah Abdeslam, a été remis à la France

Il est soupçonné d'avoir aidé l'unique survivant des commandos jihadistes du 13 novembre dans sa fuite après les attentats à Paris et Saint-Denis. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
 Hamza Attou à la sortie du palais de justice de Bruxelles (Belgique), le 20 novembre 2015.  (NICOLAS LAMBERT / BELGA / AFP)

Hamza Attou, complice présumé de Salah Abdeslam, a été remis à la France, annonce le parquet belge jeudi 30 juin. L'homme est soupçonné d'avoir aidé l'unique survivant des commandos jihadistes du 13 novembre dans sa fuite après les attentats à Paris et Saint-Denis.

Hamza Attou, 22 ans, a été arrêté le 14 novembre avec Mohamed Amri. Tous deux sont soupçonnés d'être allés chercher Salah Abdeslam à Paris pour le conduire à Molenbeek, commune bruxelloise d'où sont originaires plusieurs membres des commandos parisiens. La justice belge a autorisé le transfert en France de Hamza Attou le 3 juin. 

Le parquet fédéral s'est refusé à toute autre précision sur les conditions du transfèrement d'Hamza Attou. Il s'était opposé à sa remise à la France, mais la chambre du conseil de Bruxelles, une juridiction d'instruction, avait donné son feu vert le 3 juin, à la condition qu'il purge sa peine éventuelle en Belgique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.