Attentats du 13 novembre 2015 : 14 complices présumés seront jugés en Belgique

Ils sont soupçonnés d'avoir transporté, hébergé ou aidé matériellement les assaillants à partir de la Belgique. Cette décision est susceptible d'appel. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Bataclan à Paris, le 13 novembre 2020. (ALAATTIN DOGRU / ANADOLU AGENCY / AFP)

Le procès se précise. Quatorze complices présumés des commandos jihadistes qui avaient attaqué Paris le 13 novembre 2015 ont été renvoyés mercredi 24 février devant un tribunal correctionnel en Belgique, a annoncé le parquet fédéral belge. Il s'agit de suspects non retenus dans la procédure française.

Parmi les 20 inculpés du dossier belge, la chambre du conseil de Bruxelles a aussi prononcé cinq non-lieux et une disjonction (jugement par une autre juridiction), a précisé un porte-parole du parquet fédéral. Cette décision est susceptible d'appel. Le procès pourrait se dérouler au deuxième semestre à Bruxelles.

"Participation aux activités d'un groupe terroriste"

Ces personnes sont soupçonnées d'avoir transporté, hébergé ou aidé matériellement les assaillants à partir du territoire belge. Elles ne seront pas toutes jugées pour les mêmes charges, a ajouté le porte-parole, mais la plupart d'entre elles –12 selon les requêtes du parquet– devront répondre de "participation aux activités d'un groupe terroriste".

Dans ce dossier baptisé "Paris Bis", les enquêteurs ont ciblé toutes les formes de soutien apportées aux auteurs. Y compris à Salah Abdeslam, le seul membre encore en vie des commandos ayant frappé Paris, dont la cavale a duré quatre mois jusqu'à son arrestation dans la capitale belge le 18 mars 2016.

L'un des suspects, Abid Aberkane, sera jugé pour avoir caché au domicile de sa mère le jihadiste en fuite les derniers jours ayant précédé l'arrestation. Sa mère compte parmi les inculpés ayant bénéficié d'un non-lieu faute de charges suffisantes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.