Attentats de Paris : "Je veux la justice, ils ont tué ma fille", confie la mère d'Hasna Aït Boulahcen

La mère de la jeune femme tuée lors de l'assaut à Saint-Denis témoigne pour la première fois au micro de France 3.

FRANCE 3

 

C'était il y a presque six mois. Le 18 novembre 2015, cinq jour après les attentats de Paris et Saint-Denis, le Raid retrouvait la trace du terroriste Abdelhamid Abaaoud, coordinateur présumé des attaques. Les forces de l'ordre lançaient l'assaut dans un appartement de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) où était retranché l'individu, accompagné notamment de sa cousine Hasna Aït Boulahcen.

La jeune femme est morte durant l'assaut. Aujourd'hui, sa mère témoigne anonymement au micro de France 3. Elle ne croit pas que sa fille était une terroriste, et ce même si Hasna Aït Boulahcen a trouvé l'appartement pour les terroristes et a touché de l'argent : "Hasna, elle est fragile, elle est naïve, elle est perdue la pauvre".

"Elle a crié 'au secours, laissez-moi sortir'"

La mère de la jeune femme s'accroche aux derniers mots de sa fille. Elle est convaincue qu'elle aurait pu être arrêtée : "Je veux la justice pour Hasna, c'est tout. Parce qu'ils ont tué Hasna. Pourquoi ils l'ont tué ? Elle a crié 'au secours, au secours, laissez-moi sortir, laissez-moi sortir'".

Une première plainte, déposée en janvier au pôle antiterroriste de Paris, n'a pas abouti. La mère d'Hasna Aït Boulahcen a décidé de saisir le tribunal de Bobigny. Elle va porter plainte pour "meurtre" et "non-assistance à personne en danger".

Le JT
Les autres sujets du JT