Attentats de Bruxelles : Mohamed Abrini reconnaît être "l'homme au chapeau"

En direct de la capitale belge, Josselin Debraux fait le point sur l'audition de Mohamed Abrini ce samedi 9 avril.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au lendemain de l'arrestation de six hommes en Belgique, dont Mohamed Abrini, l'enquête se poursuit. Lors de son audition, ce samedi 9 avril, celui-ci a reconnu être "l'homme au chapeau" filmé à l'aéroport de Zaventem le 22 mars dernier. "Les enquêteurs estiment qu'il a été confronté à plusieurs spécialistes. Il a même été mesuré pour être sûr qu'il soit bien 'l'homme au chapeau', et ce soir, le parquet en a acquis la certitude", rapporte Josselin Debraux. 

Paris était une nouvelle fois visée

Sur cette audition, plusieurs informations ont été révélées. "On sait que les kamikazes de l'aéroport voulaient réserver un van pour pouvoir mettre un maximum d'explosifs et les amener à l'aéroport de Zaventem, mais qu'en raison d'une erreur, ils ont finalement eu un taxi classique", poursuit le journaliste de France 3.

Une seconde information, qui fait froid dans le dos, a été révélée par le journal belge L'Echo, "qui estime que les attentats de Bruxelles du 22 mars dernier auraient dû avoir lieu à Paris. C'est Mohamed Abrini qui l'aurait dit cet après-midi aux enquêteurs", cite Josselin Debraux. Une information qui n'a pas encore été confirmée par le parquet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo de Mohamed Abrini diffusée le 24 novembre 2015 par la police fédérale belge.
Une photo de Mohamed Abrini diffusée le 24 novembre 2015 par la police fédérale belge. (FEDERAL POLICE / BELGA / AFP)