VIDEO. Enquête sur les attentats du 13-Novembre : de nombreuses zones d'ombre demeurent

Il y a deux ans, les terroristes faisaient 130 morts et plus de 400 blessés à Paris et Saint-Denis. Une vague d'attentats sans précédent. France 3 fait le point sur l'enquête.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il y a deux ans, la France était frappée par le terrorisme comme elle ne l'avait jamais été auparavant. Dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015, huit attentats coordonnés ont lieu au Stade de France, au Bataclan, dans des bars et restaurants de quartiers populaires. Tous les jihadistes ayant participé aux attaques sont morts, sauf Salah Abdeslam, considéré comme l'un des principaux organisateurs des attentats.

Après quatre mois de traque, Salah Abdeslam a été arrêté en mars 2016 à Bruxelles, puis transféré en France. Il refuse aujourd'hui toute coopération avec la justice.

Une cellule de 16 personnes identifiées

Mais l'enquête a progressé. Quinze complices ont été identifiés : sept sont détenus en France, cinq en Belgique, un en Turquie, et deux autres sont en fuite. Si des zones d'ombre subsistent, les enquêteurs sont parvenus à reconstituer l'essentiel du fonctionnement de la cellule jihadiste qui a perpétré les attentats.

Les enquêteurs cherchent aujourd'hui à identifier tous les commanditaires des attentats et la filière qui a permis d'acheminer les armes. L’iinstruction devrait être terminée courant 2019 mais le procès n'aura pas lieu avant plusieurs années.

Le JT
Les autres sujets du JT
Evacuation rue Oberkampf, près du Bataclan, après les attaques du 13 novembre 2015
Evacuation rue Oberkampf, près du Bataclan, après les attaques du 13 novembre 2015 (MIGUEL MEDINA / AFP)