Attentats: nouvelles consignes de sécurité dans les écoles à partir de lundi

Les consignes de sécurité liées aux attentats terroristes ont été légèrement modifiées et s'appliqueront dès le 23 novembre.

Une école de Menton (Alpes-Maritimes), le 16 novembre 2015.
Une école de Menton (Alpes-Maritimes), le 16 novembre 2015. (MAXPPP)

Dans un communiqué transmis vendredi 20 novembre au soir, le ministère de l'Education a réactualisé ses consignes de sécurité suite aux attentats terroristes du 13 novembre. Ces consignes s'appliqueront dès lundi 23 novembre au matin et concernent l'ensemble des académies. Francetv info détaille ces mesures obligatoires.

Les fiches Vigipirate obligatoires à l'entrée des établissements

Les fiches Vigipirate-Alerte Attentat doivent être affichées à l'entrée des écoles, collèges et lycées d'Ile-de-France et les fiches Vigipirate pour les autres académies. Ces fiches rappellent les principales consignes de sécurité, les réflexes à adopter et les consignes à propos des déplacements.

Des consignes strictes

Le ministère rappelle dans son communiqué ses consignes aux personnels de l’Education nationale, aux parents d’élèves et aux élèves. L'accueil à l’entrée des écoles et établissements scolaires doit être assuré par un adulte, un contrôle visuel des sacs peut être effectué et enfin l’identité des personnes étrangères à l’établissement est systématiquement vérifiée.

Par ailleurs d’ici les vacances de Noël, chaque établissement scolaire doit réaliser deux exercices de sécurité, à savoir une "évacuation incendie" et une "mise à l’abri" ou "confinement".

Pour les écoles primaires, il est demandé aux familles de ne pas s’attarder devant les portes d’accès pendant la dépose ou la récupération de leurs enfants. Il est également demandé à tous les établissements d'assouplir leurs horaires d'ouverture pour éviter que les élèves attendent l’ouverture des portes de l’établissement sur la voie publique. Les consignes sont plus strictes en Ile-de-France, où le stationnement des véhicules est interdit aux abords des établissements.

Les voyages et sorties scolaires autorisés sous conditions

Hors Ile-de-France, les voyages scolaires sont à nouveau autorisés, après avoir été suspendus lors de la semaine écoulée. Les établissements ont pour seule obligation de les signaler en amont à l'autorité académique, qui peut les interdire si les conditions de sécurité ne sont pas remplies. Dans ces académies hors Ile-de-France, les sorties scolaires occasionnelles sont elles aussi à nouveau permises et ne nécessitent pas d'autorisation préalable.

En revanche, les voyages vers l'Ile-de-France restent interdits jusqu'au 29 novembre. Les voyages nécessitant un transit par cette région sont autorisés, sous réserve de l'accord des autorités.

En revanche, pour les établissements des académies de Paris, Versailles et Créteil, les voyages et sorties scolaires occasionnelles restent suspendus, jusqu'au 29 novembre inclus. Là encore, seuls les voyages hors de de l'Ile-de-France, y compris vers l'étranger sont autorisés. Ils doivent cependant être signalés aux autorités de l'académie, qui, là encore, peuvent les interdire en cas de doute sur la sécurité.

Les sorties d'élèves sur le site de la conférence internationale sur le climat, qui se déroule au Bourget du 30 novembre au 11 décembre, qui étaient initialement prévues, sont toutes annulées, sans exception.