Attentats à Paris : une prise en charge psychologique à la mairie du 11e arrondissement

Une cellule psychologique a été mise en place à la mairie du 11e arrondissement pour venir en aide aux rescapés et témoins des attaques.

France 3
Au moins 129 personnes ont perdu la vie dans les attentats de vendredi 13 novembre à Paris. Les habitants de la capitale sont sous le choc ce samedi après le drame. Un bouquet de fleurs et un registre de condoléances ont été installés sur une table devant la mairie du 11e arrondissement. Les habitants du quartier viennent y inscrire leurs pensées alors que les victimes ont afflué toutes la nuit.

200 personnes prises en charge

Les équipes de secours étaient à pied d'oeuvre dès le milieu de la nuit. À l'intérieur de la mairie, la cellule d'aide psychologique a déjà pris en charge au total près de 200 personnes, victimes ou témoins. De son côté, le gouvernement a mis en place ce soir à l'école militaire une cellule d'accompagnement des victimes et de leurs familles. Il y a ceux aussi qui sont toujours sans nouvelles de leurs proches...
À l'institut médico-légal, les familles se succèdent. Elles viennent identifier les victimes décédées, mais plusieurs dépouilles restent encore anonymes.
Le JT
Les autres sujets du JT