Procès du 13-Novembre : le récit d’un procès historique

Publié
Procès du 13-Novembre : le récit d’un procès historique
FRANCE 2
Article rédigé par
E.Lagarde, N.Perez, E.Pelletier, C.Cormery C.Weill-Raynal, E.de Pourquery, S.Pichavant, L.Harper - France 2
France Télévisions

Plus de 300 rescapés et proches de victimes ont témoigné lors de ce procès hors norme marqué par des moments poignants et des revirements.

148 jours se sont écoulés lors de ce procès hors norme. À l’heure du verdict, victimes et avocats reviennent sur les moments les plus forts comme la première fois où la voix du seul survivant du commando des attentats s’est fait entendre dans le tribunal. "Lorsque Abdeslam fait le kéké, son malin, qu’il était combattant de l’Islam etc... c’est sûr, (...) ça a fait quelque chose", raconte Thierry, un rescapé des attaques. De la provocation au déni, il présente finalement en larmes ses excuses aux victimes.

"Un moment indéfinissable"

Les victimes ont traversé beaucoup d’épreuves lors des audiences comme la diffusion des images et du son de l’attaque du Bataclan. Certains ont également témoigné à la barre. "C’est un moment indéfinissable en fait", confie Florence Ancellin, mère d’une victime décédée au Bataclan. Pendant des journées clé, la vérité s’est écrite. Dans son journal de bord du procès, Bahareh Akrami des parties civiles, a gravé les paroles de Sonia, venu raconter comment elle a dénoncé le cerveau des attentats. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.