Cet article date de plus de quatre ans.

Attaque au Louvre : l'assaillant placé en garde à vue depuis hier soir

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Attaque au Louvre : l'assaillant placé en garde à vue depuis hier soir
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Plus de 48 heures après l'attaque à la machette contre des militaires au Louvre à Paris, l'assaillant grièvement blessé a pu être interrogé par les enquêteurs à l'hôpital Georges-Pompidou de Paris.

Les enquêteurs se sont rendus dès ce dimanche 5 février au matin au chevet de l'auteur de l'agression des militaires au Louvre vendredi dernier. "Ils ont beaucoup de questions à lui poser. Ils veulent d'abord vérifier son identité, car même s'ils disposent d'éléments concordants, ils veulent vérifier qu'il s'agit bien d'Abdallah El-Hamahmy, ce jeune Égyptien entré en France le 26 janvier dernier", explique Bertrand Boyer, en direct de l'hôpital Geoges Pompidou à Paris.

Les enquêteurs cherchent des liens éventuels avec Daech

Les enquêteurs s'interrogent sur son profil atypique. Âgé de 29 ans, il a grandi dans une famille aisée en Égypte. Son père est un ancien général de police, tout comme ses frères et soeurs, il est diplômé et visiblement il ne manquait pas de moyens financiers pour organiser son voyage et ses achats en France. Les enquêteurs cherchent des liens éventuels avec Daech. Pour cela, ils s'intéressent à ses tweets et ce qu'il aurait posté sur Facebook, mais également à deux voyages qu'il aurait menés en Turquie en 2015 et 2016. Sa garde à vue a débuté hier soir, elle peut durer jusqu'à 96 heures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agression de militaires au Louvre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.