Cet article date de plus de quatre ans.

Territoire de Belfort : une personne âgée percute une moto et fait deux blessés graves en roulant à contre-sens sur l'A36

Une personne âgée, roulant à contre-sens sur l'A36 près de Belfort (Territoire de Belfort) a percuté, dimanche, une moto et fait deux blessés graves. La circulation a été interrompue pendant plus de deux heures dans les deux sens.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le trafic a été interrompu dans les deux sens pendant plus de deux heures sur l'A36 entre Mulhouse et Belfort, le 23 juillet 2017. (Photo d'illustration) (THIERRY GACHON / MAXPPP)

Une voiture qui roulait à contre-sens sur l'A36, dimanche 23 juillet, a percuté une moto à hauteur de Phaffans (Territoire de Belfort) et fait deux blessés graves, rapporte France Bleu Belfort-Montbéliard. Le trafic a été interrompu dans les deux sens pendant plus de deux heures dans cette zone située à 7 km de Belfort.

Deux personnes âgées se trouvaient dans la voiture qui roulait à contre-sens sur l'autoroute A36, en direction de Mulhouse. En arrivant à hauteur du péage de Fontaine, à 15 km de Belfort, elles ont décidé de rebrousser chemin et de faire demi-tour sur la voie pour reprendre la direction de Belfort.

À contre-sens durant 2 km

La voiture a roulé à contre-sens "moins de deux kilomètres" avant de percuter une moto qui arrivait en face, relate la gendarmerie. Le conducteur de la moto, âgé de 54 ans, et sa passagère, sa compagne âgée de 42 ans, ont été très gravement touchés, notamment "aux membres inférieurs", précisent les pompiers. Les deux victimes ont été évacuées par deux hélicoptères et hospitalisées à Besançon (Doubs).

Les personnes âgées à bord de la voiture ont été légèrement blessées et seront entendues prochainement par les gendarmes. L'autoroute a été coupée dans les deux sens pendant plus de deux heures pour permettre l'intervention des secours. Elle a finalement rouvert peu après 18h30.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.