Cet article date de plus de trois ans.

"Swatting" : une pratique venue du monde des jeux vidéos

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
"Swatting" : une pratique venue du monde des jeux vidéos
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Surnommé le "swatting" en anglais, un canular a pour principe d'appeler les services de police en leur donnant un faux scénario catastrophique pour les obliger à intervenir au domicile d'un particulier. France 3 a rencontré une famille qui en a été victime.

Deux ans après les faits, le traumatisme et la peur sont toujours présents. En septembre 2015, cette famille a été victime d'un canular traumatisant. En pleine nuit, Jean-Michel et Christine reçoivent plusieurs coups de téléphone. Une mauvaise blague qui tourne mal, puisque quelques minutes plus tard, la police débarque chez eux. Quelqu'un s'est amusé à appeler la police en faisant croire que le père voulait tuer son fils. Cette nuit-là, le SAMU, les pompiers et même les pompes funèbres débarquent chez la famille.

Un canular venu des États-Unis

Christine et Jean-Michel ont été victimes de "swatting". Ce canular de mauvais goût venu des États-Unis consiste à convaincre les forces de l'ordre de scénarios catastrophes pour les obliger à intervenir chez des particuliers. Le "swatting" vient du monde des jeux vidéos. Les joueurs utilisent ce canular pour perturber la partie de leurs adversaires. Jean-Michel et Christine ont connu trois descentes de police et ont porté plainte.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.