Cet article date de plus de quatre ans.

Soupçons de pédophilie dans un centre aéré d'Arcachon : le maire en "colère"

Yves Foulon, maire d'Arcachon (Gironde), a reçu, jeudi, plusieurs familles d'enfants du centre aéré Les Milles Potes à la suite de la mise en examen pour agression sexuelle d'un animateur de 20 ans.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Entrée du centre aéré "Les mille potes", à Arcachon (Gironde), le 18 janvier 2017. (RADIO FRANCE / STEPHANE HISCOCK)

Un animateur de 20 ans a été mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans au centre aéré Les Mille Potes à Arcachon en Gironde. Le député-maire d'Arcachon, Yves Foulon, a reçu plusieurs familles d'enfants dans la soirée du jeudi 19 janvier, a relaté France Bleu gironde.

Les familles prévenues huit jours plus tard

Le papa d'une victime présumée se demande toujours pourquoi la municipalité a gardé le silence et attendu huit jours avant de prévenir les familles. Yves Foulon se dit "triste " et en "colère". Il a été informé des faits par la police le 28 décembre dernier. Il se défend en expliquant qu'il "a aussitôt suspendu le violeur présumé". Il a par ailleurs annoncé la mise en place d'une cellule d'aide psychologique.

Le violeur présumé sévissait au centre aéré Les Mille Potes. Il aurait abusé de plusieurs fillettes âgées de 3 à 5 ans. Le jeune homme n'était pas titulaire au sein du personnel municipal. Il avait effectué plusieurs missions depuis avril 2016 au centre aéré ainsi qu'à la halte-garderie les bout'chou, à Arcachon précise France Bleu Gironde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.