Somme : une femme d'une cinquantaine d'années tuée au couteau, son fils de 17 ans appelle la gendarmerie pour se dénoncer

Le fils de la victime, âgé de 17 ans, a reconnu avoir poignardé sa mère, sur fond de dispute familiale.
Article rédigé par France Info - avec France Bleu Picardie
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Etinehem-Méricourt, dans la Somme. (GOOGLE MAP)

Une femme d'une cinquantaine d'années a été tuée au couteau mardi soir à Etinehem-Méricourt (Somme), à une trentaine de kilomètres à l'est d'Amiens, rapporte mercredi 31 mai France Bleu Picardie. C'est son fils de 17 ans qui a appelé les secours vers 20 heures mardi soir et s'est dénoncé.

Le fils de la victime, âgé de 17 ans, a reconnu avoir poignardé sa mère, sur fond de dispute familiale. Le jeune homme a expliqué avoir voulu se suicider avant d'en être empêché. C'est à ce moment qu'il dit avoir donné plusieurs coups de couteau à sa mère, qui n'a pas pu être réanimée, selon les informations de France Bleu Picardie.

Le jeune homme de 17 ans a été interpellé mardi soir. Un important dispositif a été déployé sur place, sécurisé par les gendarmes. Des techniciens en identification criminelle et un médecin légiste sont intervenus.

La femme tuée était une professeure du collège Pierre et Marie Curie d'Albert. Contacté par France Bleu Picardie, le rectorat de l'académie d'Amiens annonce qu'une cellule d'écoute a été déployée dès ce mercredi matin, à l'attention des élèves et des personnels "qui ressentiraient le besoin d'échanger". Le recteur Raphaël Muller s'est notamment rendu ce mercredi matin dans ce collège pour "témoigner de leur soutien aux équipes éducatives et aux personnels".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.