Simon Fourcade renversé par une voiture et menacé avec une hachette

Le biathlète Simon Fourcade a été victime d’un accident ce vendredi lors d’un entraînement de ski roues en Isère. L’automobiliste qui l'a renversé l’a ensuite menacé avec une hachette. L’athlète souffre de nombreux hématomes.

(Simon Fourcade, victime d'un accident ce vendredi © MAXPPP)

Simon Fourcade, le biathlète plusieurs médaillé mondial, s’entraînait ce vendredi à skis à roulettes sur une route du Vercors (Isère), lorsqu’il a été renversé par une voiture. Il a été violemment projeté dans le fossé. Le conducteur a pris la fuite mais l’athlète a réussi à le rattraper. Il a alors été menacé avec une "hachette".

Habitué des routes, il s’est laissé surprendre

Le biathlète connait bien ces petites routes de montagne, souvent étroites. Interviewé par France Bleu Isère, il a assuré avoir été prudent ce vendredi matin. "J’ai fait signe pour ralentir, raconte le sportif. Il est passé en force. Manque de chance, une voiture arrivait en face. Il n'a donc rien trouvé de mieux que de se rabattre sur moi et m'a projeté sur les graviers . Je me suis cassé la gueule et le temps de me relever, il était déjà parti ."

"Je l'ai vu sortir une hachette de sa boîte à gants." Simon Fourcade, au micro de France Bleu Isère.
--'--
--'--

Un conducteur, en fuite, qui se défend avec une hache

Un automobiliste, témoin de la scène, s’est arrêté pour l’aider à se relever et l'a fait monter à bord de son véhicule pour poursuivre le fuyard. Quelques kilomètres plus bas, ils parviennent à le stopper. "Je suis descendu, un peu énervé, comme tout le monde peut l'imaginer, se souvient le biathlète. Quand je l'ai vu sortir une hachette de sa boîte à gants, je me suis un peu énervé contre sa voiture. J'ai pu prendre une photo de cet homme avec une arme," explique Simon Fourcade. Une photo qu’il a publiée sur Facebook, tout comme des clichés de ses blessures.

Le sportif a porté plainte pour "coups et blessures, non-assistance à personne en danger et menace avec armes" . L’auteur des faits a lui aussi déposé plainte et l’affaire sera étudiée par un juge le 16 juin prochain.