Cet article date de plus de cinq ans.

Seine-Saint-Denis : quatre jeunes hommes blessés par des rafales de pistolet-mitrailleur

Selon les relevés au sol, au moins 23 balles de 9 mm ont été tirées.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de Google Maps pointant Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). (GOOGLE MAPS)

Leurs jours ne sont pas en danger. Quatre jeunes hommes ont été blessés par des tirs de pistolet-mitrailleur en pleine rue, dimanche 5 juin, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), par un groupe de quatre agresseurs, ont indiqué des sources policières.

Selon leur récit, les victimes, âgés de 17 à 20 ans, bavardaient vers 23h30 sur les marches d'un immeuble de la ville quand elles ont vu arriver quatre hommes à pied qui les ont pris pour cibles. D'après les relevés au sol, au moins 23 balles de 9 mm ont été tirées. Les quatre jeunes hommes ont aussitôt été hospitalisés.

"Pas des têtes d'affiche du trafic"

"Les blessures sont plutôt dans le bas du corps, mais les tireurs étaient assez éloignés", a indiqué une source policière. Cette dernière n'est convaincue par l'hypothèse d'une "jambisation", autrement dit ces tirs destinés à mutiler sans tuer et souvent liées à des règlements de comptes entre dealers.

Guerre de territoire ? Règlement de comptes ? Si les victimes sont connues des services de police, "ce ne sont pas des têtes d'affiche du trafic" de drogue, a indiqué cette source qui n'exclut aucune hypothèse. Selon une autre source, il pourrait s'agir d'un "différend entre bandes rivales". L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.