Prise d'otages à Saint-Etienne-du-Rouvray : le parquet antiterroriste se saisit de l'enquête

Les deux preneurs d'otages ont été abattus "lorsqu'ils sont sortis de l'église", selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur. François Hollande et Bernard Cazeneuve se rendent sur place.

Une prise d\'otages a eu lieu dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le 26 juillet 2016.
Une prise d'otages a eu lieu dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le 26 juillet 2016. (FRANCETV INFO)

Deux forcenés ont pris en otage un prêtre, deux sœurs et plusieurs fidèles, mardi 26 juillet, dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). La prise d'otages a commencé vers 9h45, selon France 3 Haute-Normandie, qui précise que les forcenés étaient munis d'armes blanches. Elle s'est terminée vers 11 heures, lorsque les deux preneurs d'otages ont été "neutralisés", selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

>> Saint-Etienne-du-Rouvray : suivez la situation en direct

Au moins un otage a été assassiné, a confirmé le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henri Brandet. Il s'agit d'un prêtre, selon une source policière contactée par francetv info. Un otage est grièvement blessé.

Les preneurs d'otages abattus

Un peu plus tard, Pierre-Henri Brandet a précisé sur France Info qu'ils avaient été abattus par la BRI de Rouen "lorsqu'ils sortaient de l'église". Il a précisé que Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, était en train de se rendre sur place. Tout comme François Hollande, annonce l'Elysée. Les motivations des preneurs d'otages sont, pour l'heure, inconnues. Le parquet antiterroriste a été saisi de l'enquête.