Cet article date de plus de sept ans.

Sarthe : un motard retrouvé vivant quatre jours après son accident grâce à... Google !

Un motard sarthois accidenté mercredi matin a passé quatre jours entiers grièvement blessé dans un champs, caché de la route sur laquelle il se trouvait, avant qu'un ami le géolocalise précisément grâce à son compte Google.
Article rédigé par Aurélien Accart
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Photo prétexte  © MaxPPP)

Un motard de 38 ans a été retrouvé vivant, dans la Sarthe, quatre jours après son accident au milieu d'un champ grâce à la persévérance de sa famille et à... Google, rapporte mardi France Bleu Maine. Déshydraté et souffrant de multiples fractures, l'homme a été retrouvé grâce aux données électroniques et l'historique des positions enregistrés par son compte Google. "Le quatrième jour, on espérait plus du tout trouver quelqu'un de vivant", raconte Cécile, la femme du motard retrouvé. Sitôt la disparition d'Eric signalée, elle a mobilisé toute la famille pour tenter de le retrouver, alors que les gendarmes, en se basant sur la géolocalisation du téléphone, pensaient la disparition volontaire.

L'historique des positions de Google en sauveur

"Les gendarmes avaient décidé de ne rien faire car ils avaient trouvé que le téléphone avait bougé, entre 12h et 15h, à peu près dans la région, donc pour eux c'était sûr que (cette disparition) était à peu près volontaire" , déplore Cécile. En France, c'est la loi, les personnes majeures peuvent partir sans donner aucune nouvelle à leurs proches. Mais la famille d'Eric ne baisse pas les bras et multiplie les recherches: des centaines de tracts distribués, les endroits familiers fouillées et même une battue, organisée samedi matin, là où le téléphone a été repéré. Sans que cela ne donne rien.

C'est l'idée d'un ami qui va sauver Eric. Il demande le mot de passe Google du motard et grâce à l'historique des positions, il voit précisément où se trouve le téléphone du motard, au beau milieu d'un champ. C'est là qu'Eric est finalement retrouvé, déshydraté, brûlé et souffrant de plusieurs fractures, mais toujours vivant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.