Sarthe : un couple dépose une main courante après avoir découvert une larve dans un paquet de couches Pampers

C'est la deuxième fois que le fabricant de couche, qui a lancé une enquête interne, est confronté à ce genre de cas. 

Article rédigé par
franceinfo avec France Bleu Maine - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La larve que des parents ont découvert dans une couche Pampers neuve au moment de changer leur fils de 9 mois. (CHRISTOPHER ELISE)

Un couple du Breil-sur-Mérize (Sarthe) a déposé jeudi 22 septembre une main courante à la gendarmerie après avoir eu la mauvaise surprise de trouver une larve dans un paquet de couches Pampers, rapporte France Bleu Maine ce samedi.

C'est en voulant changer leur fils de 9 mois que les parents ont découvert une larve entre deux couches de la marque Pampers : "L'insecte était là depuis un moment puisque les couches étaient marquées avec la forme du vers. C'était franchement désagréable", a indiqué le père du jeune enfant.

Il s'est rendu jeudi à la gendarmerie pour déposer une main courante et est allé ensuite prévenir le Carrefour Market de Connerré où il a acheté le paquet fin août, puis, a contacté le service consommateur de Pampers qui l’a rappelé deux heures plus tard.

Une enquête interne lancée par Pampers 

Joint par France Bleu Maine, le fabricant de couches affirme prendre ce cas "très au sérieux" et comprendre "l'inquiétude qu'a pu susciter cet incident". Il a annoncé vendredi soir lancer immédiatement une enquête interne pour déterminer les causes possibles à chacune des étapes de la fabrication, du stockage, et de l'utilisation du produit.

Au printemps, Pampers avait déjà été confronté à un cas similaire, précise France Bleu. Une famille de Naintré, dans la Vienne, avait donné l'alerte après avoir découvert des vers sur plusieurs couches d'un même paquet Pampers. La mère avait porté plainte le 12 mai dernier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.