Cet article date de plus de huit ans.

Rochefort : le chauffeur du camion assure avoir signalé une anomalie sur la ridelle

Le chauffeur du camion impliqué dans l'accident de Rochefort a assuré devant les enquêteurs qu'il avait signalé "une fuite d'un liquide hydraulique" au niveau de la ridelle, sans que son employeur n'effectue les réparations. La procureure de la République de La Rochelle a précisé que l'accident est du "à l'ouverture dangereuse" de cette ridelle.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Le camion impliqué dans l'accident de Rochefort. © MaxPPP)

Le chauffeur du camion a expliqué aux enquêteurs qu'il avait signalé depuis longtemps à son employeur la fuite d'un liquide hydraulique mettant en cause le bon fonctionnement de la ridelle, sans que son employeur n'effectue les réparations, a précisé la procureure. "Ce ne sont que ses allégations et nous devons encore les vérifier (...) Il nous a affirmé qu'il avait fait part de ce dysfonctionnement par écrit à son employeur."

"La cause de l'accident est due à l'ouverture dangereuse de la ridelle du camion", a également confirmé la procureure.

La garde à vue du chauffeur du camion a été prolongée pour "homicides involontaires et blessures involontaires", a déclaré la procureure de la Rochelle lors d'une conférence de presse ce vendredi matin. Il devrait être déféré ce samedi en vue de sa mise en examen, a encore indiqué Isabelle Pagenelle.

Aucune charge n'a en revanche été retenue contre le chauffeur du bus dont la garde à vue a été levée. "Il n'a vu la ridelle qu'au dernier moment", a expliqué la procureure.

Un accident de bus scolaire a coûté la vie à six adolescents âgés de 16 ans à 18 ans, jeudi matin à Rochefort, en Charente-Maritime. Leur car a été éventré par une plaque métallique dépassant d'un camion qui arrivait en sens inverse. Une "ridelle" qui s'est ouverte, pour une raison encore inconnue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.