Ille-et-Vilaine : les huit personnes bloquées toute la nuit dans un manège à Rennes ont été évacuées

Les occupants du manège ont été évacués en rappel.

Le manège bloqué à Rennes le 31 décembre 2018.
Le manège bloqué à Rennes le 31 décembre 2018. (MAXIME BOSSONNEY / FRANCE-BLEU ARMORIQUE)

Huit personnes, dont cinq mineurs âgés de 13 à 17 ans, ont été bloquées, lundi 31 décembre, dans la nacelle d'un manège de la foire de Rennes (Ille-et-Vilaine), rapporte France Bleu Armorique. Vers 20 heures, le bras mécanique de l'attraction Bomber max s’est stoppé à la perpendiculaire à près de 52 mètres de haut après un "incident mécanique du moteur", selon les responsables de la fête foraine.

Les pompiers sont alors intervenus vers 20h30. Dans un premier temps, les forces de secours pensaient rejoindre les victimes grâce à une échelle puis les faire descendre en rappel. Mais l’opération s’est avérée plus compliquée au vu de la physionomie de l’attraction. Il y avait très peu de prise pour les équipes du GRIMP (Groupement de Reconnaissance et d'Intervention en Milieu Périlleux).

Les sauveteurs, en accord avec la maire de Rennes Nathalie Appéré qui était sur place, ont décidé de dépêcher un hélicoptère Dragon 50 depuis Granville. L’objectif, hélitreuiller un sauveteur sur la nacelle, harnacher ces naufragés du vide, puis les faire descendre un par un en rappel.

L’hélicoptère est arrivé à 23H45, mais la première victime n’a pu être évacuée que vers 4h30 "On ne joue pas la montre, mais la sécurité", a expliqué un officier du SDIS 35. Il faut s’assurer que tout le monde soit bien attaché, avant de soulever les harnais de sécurité de la nacelle et faire descendre les victimes. Les victimes ont pu communiquer au sol grâce à un téléphone d’un des rescapés.

Aux alentours de 6 heures du matin, toutes les personnes ont pu être évacuées. Personne n’est blessé, les victimes ont surtout eu très froid. Tout le monde a été pris en charge par les pompiers est emmené dans une salle de spectacle.