Pyrénées-Atlantiques : un ado vole un tracteur et déclenche une course-poursuite avec les gendarmes

Il a parcouru une vingtaine de kilomètres à 50 km/h sur les routes du Béarn alors qu'une patrouille de la gendarmerie lui intimait de s'arrêter.

Un adolescent a volé samedi 19 avril 2014 un tracteur à Géus-d\'Arzacq (Pyrénées-Atlantiques), avant de prendre la fuite.
Un adolescent a volé samedi 19 avril 2014 un tracteur à Géus-d'Arzacq (Pyrénées-Atlantiques), avant de prendre la fuite. (MICHAEL MARQUAND / LONELY PLANET IMAGES / GETTY IMAGES)

Un adolescent de 14 ans et demi a volé un tracteur, samedi 19 avril, avec lequel il a entamé une randonnée insolite sur les routes du Béarn, rapporte lundi La République des Pyrénées. Il entendait rejoindre sa petite amie.

Samedi, l'adolescent, qui avait fugué le matin même de chez ses parents, a fait main basse sur le tracteur dans un local communal de la mairie de Géus-d'Arzacq (Pyrénées-Atlantiques), une bourgade au nord de Pau, selon la gendarmerie. Le jeune garçon a ensuite sillonné, sur plusieurs dizaines de kilomètres, les routes du Béarn au volant du tracteur avant de croiser, en fin d'après-midi, la route des gendarmes, selon la même source.

Une herse et un barrage pour le stopper

Ces derniers lui ont alors intimé de s'arrêter, ce qu'il a refusé de faire, poursuivant sa route au volant du tracteur pendant une vingtaine de kilomètres, roulant à 50 km/h, la vitesse maximale pour ce type de véhicule. Les militaires ont alors dû faire appel à plusieurs patrouilles pour parvenir à le stopper, dressant un barrage et déployant une herse qui a crevé les pneus du tracteur.

"Le gamin ne s'est pas arrêté pour autant, il a continué à rouler sur les jantes jusqu'à percuter un véhicule de la gendarmerie", a indiqué le colonel William Vaquette. Et le commandant du groupement de gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques de préciser que "cet adolescent était déjà très défavorablement connu des services de police". Selon les gendarmes, l'adolescent aurait préparé sa fuite "qui ne s'est pas effectuée sur un coup de tête".

Interpellé, il a été présenté au juge des enfants lundi et mis en examen pour "vol, refus d'obtempérer et conduite sans permis" et placé sous contrôle judiciaire, a indiqué Jean-Christophe Muller, procureur de la République de Pau.