Pyrénées-Atlantiques : interpellation d'un conducteur en fuite, soupçonné d'avoir renversé et tué une adolescente à Rivehaute

Un homme de 31 ans a été placé en garde à vue mercredi soir, rapporte France Bleu Béarn Bigorre. Ce conducteur est soupçonné d'avoir renversé une fratrie mardi à Rivehaute (Pyrénées-Atlantiques). Une adolescente de 14 ans est morte.
Article rédigé par France Info - avec France Bleu Béarn Bigorre
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Rivehaute, dans les Pyrénées-Atlantiques. (GOOGLE MAPS)

Le conducteur en fuite soupçonné d'avoir percuté mardi 11 avril une fratrie sur une départementale à Rivehaute (Pyrénées-Atlantiques) et tué une adolescente de 14 ans a été interpellé et placé en garde à vue mercredi 12 avril, dans la soirée, a appris France Bleu Béarn Bigorre du procureur de la République de Pau.

Il s'agit d'un homme de 31 ans. Mardi soir, vers 22 heures, une fratrie de trois adolescents a été percutée par une voiture à Rivehaute (Pyrénées-Atlantiques), sur la RD 23, dont Hyméris, une adolescente de 14 ans qui était à roller et qui a été mortellement heurtée. Dans un communiqué, le procureur de la République de Pau, Rodolphe Jarry, a indiqué que "trois adolescents d'une même fratrie circulaient en vélo et à roller sur la route départementale 23". Parmi eux, une adolescente de 14 ans, a été "percutée par l'arrière par une voiture". Selon le procureur, le conducteur ne s'est pas arrêté et a pris la fuite. A leur arrivée, les secours n'ont pu que constater le décès de la victime. Ses deux frères ont été hospitalisés.

Le conducteur a reconnu avoir renversé la fratrie

Le procureur de la République de Pau, Rodolphe Jarry, a indiqué mercredi soir que le "conducteur du véhicule mis en cause a été interpellé et placé en garde à vue. Il s'agit d'un homme de 31 ans". Il ne s'est pas arrêté après l'accident, ce mardi soir vers 22 heures et était en fuite depuis. Mercredi, la gendarmerie d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques) avait lancé un appel à témoins pour retrouver le conducteur en fuite.

D'après le parquet de Pau, les enquêteurs ont pu retrouver le conducteur avec l'aide de cet appel à témoins. Un habitant a signalé avoir vu passer la voiture recherchée. Ce témoignage a permis aux gendarmes de la brigade de recherche d'Orthez d'identifier la direction prise par le fuyard. Les enquêteurs avaient également connaissance du modèle du véhicule impliqué grâce aux débris retrouvés sur les lieux de l'accident.

Le conducteur en fuite a donc pu être interpellé, 20 heures après l'accident qui a eu lieu sur la RD 23 entre Mauléon et Sauveterre-de-Béarn, la rocade qui contourne le bourg de Rivehaute, aussi appelée la "Voie de la Soule". Selon France Bleu Béarn Bigorre, l'homme a reconnu les faits. Il était jeudi toujours en garde à vue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.