Cet article date de plus de neuf ans.

Punition à la cantine : des enfants barbouillés de crème dessert par des agents municipaux

Quatre agents municipaux d'Angoulême, en charge de la cantine de l'école René-Defarge, ont trouvé une drôle de sanction. Ils ont puni les élèves en les tartinant de crème dessert. La scène s'est déroulée vendredi dernier, mais on ne l'a appris que ce lundi.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Un chahut qu'ils ont maîtrisé
à coup de Danette. Vendredi, dernier jour d'école avant les grandes
vacances, les élèves de l'école primaire de René-Defarge, à Angoulême
sont à la cantine. Ils font du bruit, peut-être un peu trop. Les quatre agents
municipaux chargés de les encadrer n'arrivent pas à ramener le calme. Ils
décident alors de barbouiller certains élèves de crème dessert sur la joue.

Selon le journal Sud Ouest , c'est
la directrice de l'école, elle-même, qui a alerté la municipalité. "C'est
inadmissible de la part d'agents qui sont justement formés pour gérer ce genre
de situation et cela va à l'encontre de toutes les consignes que nous pouvons
donner
", a
commenté dans les colonnes de ce journal, Thierry Darrigrand, le directeur
général des services.

Sur France 3 Poitou-Charentes , Thierry Darrigand, a ajouté qu'un rapport "allait
être fait dans les prochains jours
". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.