Bordeaux : des étudiants dégradent des tombes dans un cimetière, l'un d'eux reste coincé sous une stèle

L'homme a été retrouvé la jambe bloquée sous une pierre tombale. Une information judiciaire a été ouverte dimanche.

Le cimetière des Juifs portugais à Bordeaux a été vandalisé. 
Le cimetière des Juifs portugais à Bordeaux a été vandalisé.  (GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO)

Des étudiants qui sortaient d'une soirée alcoolisée ont dégradé le cimetière des Juifs portugais à Bordeaux dans la nuit de jeudi 23 au vendredi 24 mai, rapporte France Bleu Gironde. L'un d'entre eux est resté bloqué sous une stèle. Placé en garde à vue, il a été placé sous contrôle judiciaire dimanche.

Une information judiciaire a été ouverte dimanche 26 mai pour violation ou profanation de sépulture, selon le procureur de la République de Bordeaux.

Les cris de l'étudiant coincé alertent les voisins 

Treize tombes ont été dégradées avec des pierres qui ont été bougées, des urnes et des pots de fleurs ont été renversés. Mais aucune inscription antisémite n'a été relevée par la police. 

Vers 6 heures, des riverains ont alerté la police : ils entendaient des appels au secours qui venaient du cimetière. Sur place, les policiers découvrent un étudiant dont la jambe était coincée sous une stèle. Il était "fortement alcoolisé et ne se souvient de rien", indique la police. Dans un communiqué, le procureur de la République de Bordeaux précise que les constatations sur place ont permis de découvrir de nombreuses pierres tombales dégradées.