Cet article date de plus de neuf ans.

Printemps-Haussmann : deux braqueurs repartent avec deux à trois millions d'euros

Deux hommmes armés ont braqué mardi en fin d'après-midi le célèbre diamantaire De Beers, du grand magasin parisien Printemps-Haussmann. Ils ont pris la fuite avec un butin évalué à deux à trois millions d'euros.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Reuters)

Deux hommes, munis d'armes de poing, ont attaqué mardi vers 18h45 le stand du célèbre diamantaire sud-africain De Beers, au premier étage du magasin parisien Printemps-Haussmann. Ils ont pris la fuite avec un butin évalué à deux à trois millions d'euros.

Selon une employé, les deux braqueurs munis de gilets par-balles ont demandé à une vendeuse de la bijouterie d'ouvrir les vitrines, avant de s'emparer du contenu de deux d'entre elles. Les deux braqueurs n'ont pas fait usage de leur arme, aucun blessé n'est à déplorer. Ils ont ensuite pris la fuite par un escalier de service à l'arrière du magasin, ce qui pourrait accréditer la thèse selon laquelle ils étaient bien renseignés.

L'enquête a été confiée à la Brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne. Selon des sources proche de l'enquête, les deux hommes ont agi sans cagoule, alors que le magasin est muni d'un important dispositif de vidéosurveillance.

Ce braquage intervient après la spectaculaire attaque de lundi soir en Belgique, où des hommes déguisés en policiers ont dérobé 50 millions de dollars de diamants en cinq minutes sur le tarmac de l'aéroport de Bruxelles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.