Violences policières : Castaner rappelle les forces de police à l'ordre

Lundi 13 janvier, Christophe Castaner a appelé les forces de l'ordre à l'exemplarité et à l'usage proportionné de la force. Les dernières images policières lors des manifestations du week-end du 11 et 12 janvier amènent le gouvernement à revoir son discours.

France 3

L'image d'une manifestante toulousaine victime d'un croche-pied volontaire de la part d'un policier a provoqué l'émoi sur les réseaux sociaux. C'est l'image sans doute de trop qui a même fait réagir le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, lors de ses voeux à la police. "On ne fait pas de croche-pied à l'éthique, sauf à s'abaisser et abaisser la police. (...) Représenter les forces de l'ordre, c'est être un modèle, garder son sang-froid", avait-il rappelé.

Des actes de violence

Le sang-froid des policiers est remis en question sur des images filmées lors d'un face à face tendu avec des manifestants. Un policier tire au LBD à bout portant et touche un homme qui s'effondre. Sur une autre vidéo, une manifestante se baisse pour ramasser son portable, mais lorsqu'elle se relève, les coups de matraque pleuvent, sur sa tête et son dos. Le policier finit même par lui donner des coups de pied.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers après des heurts lors de la manifestation contre le projet de réforme des retraites, le 9 janvier 2020, à Paris. 
Des policiers après des heurts lors de la manifestation contre le projet de réforme des retraites, le 9 janvier 2020, à Paris.  (SAMUEL BOIVIN / NURPHOTO / AFP)