Essonne : un policier entre la vie et la mort après avoir été renversé par une voiture

Il contrôlait une voiture à Savigny-sur-Orge dans l'allée de sortie d'un jardinSon pronostic vital est engagé. Le syndicat Alliance appelle à un rassemblement de soutien devant le commissariat de Juvisy-sur-Orge mercredi soir à 19h30.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Savigny-sur-Orge (Essonne). (GOOGLE MAPS)

Une enquête pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique a été ouverte par le parquet d'Evry, après qu'un policier a été renversé dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 octobre à Savigny-sur-Orge (Essonne), a appris franceinfo auprès du parquet d'Évry. Le pronostic vital du policier est engagé.

Peu avant 1h30 mercredi, un effectif de la BAC de Juvisy-sur-Orge, qui effectue une ronde, décide de procéder au contrôle d'une voiture, une Peugeot 3008, qui stationne avenue de la Résistance à Savigny-sur-Orge avec une personne au volant, indique la police de l'Essonne. Ce secteur est connu pour des vols de voitures et des cambriolages, selon les informations de franceinfo et, selon une source proche du dossier, les policiers interviennent justement pour une suspicion de vol par effraction. 

Quatre hommes en fuite

La voiture se trouve dans l'allée de sortie d'un jardin, en position de départ. À son bord, un homme au volant. Trois autres se trouvent juste à côté à l'extérieur du véhicule. Les policiers décident alors de les contrôler. Le conducteur démarre en trombe et percute un des agents, avant de prendre la fuite. Les trois autres hommes s'enfuient à pied de leur côté, sans être interpellés.

Le policier renversé, un gradé d'une quarantaine d'années, selon une source syndicale, est grièvement blessé. Il a été pris en charge par les pompiers et le SAMU et transporté à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris. Il se trouve dans le coma, son pronostic vital est engagé.

"Tous les moyens sont mis en œuvre pour retrouver l’auteur en fuite"

L'enquête ouverte pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique a été confiée à la sureté départementale de l'Essonne.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a réagi sur Twitter, assurant le policier de "tout son soutien" et que tous les moyens étaient "mis en œuvre pour retrouver l’auteur en fuite" :

Éric Dupond-Moretti a lui aussi assuré de son "soutien total" les forces de l'ordre sur Twitter. "Avocat j’ai défendu des policiers touchés dans leur chair et des familles révoltées par ces situations inacceptables. Garde des Sceaux j’apporte mon soutien total aux forces de l’ordre et à leurs proches. Le ministère de la Justice sera toujours à leurs côtés", a-t-il tweeté.

Le syndicat Alliance appelle à un rassemblement de soutien devant le commissariat de Juvisy-sur-Orge (Essonne), mercredi soir à 19h30, annonce à franceinfo le Secrétaire régional du syndicat, Claude Carillo.
C'est de ce commissariat dont dépend le policier blessé. "Nous appelons à un rassemblement de soutien à notre collègue ainsi qu'à son unité, qui sont tous choqués", indique Claude Carrillo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.