Un homme menaçant des policiers avec une arme blanche tué à la Défense

L'homme, qui n'a fait aucun blessé, a été touché à la cuisse et au thorax et est mort quelques minutes plus tard. SDF, il souffrait de problèmes psychiatriques et s'était enfui d'un hôpital en juin.

Le quartier d\'affaires de La Défense, le 15 septembre 2015.
Le quartier d'affaires de La Défense, le 15 septembre 2015. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Un homme menaçant des policiers avec une arme blanche a été "neutralisé", vendredi 13 décembre, dans le quartier d'affaires de la Défense, près de Paris, a annoncé la préfecture de police. Selon les informations de France 3, l'assaillant s'est jeté sur les policiers en criant "je vais vous tuer".

Les trois fonctionnaires de la brigade territoriale de contact ont tous les trois fait feu. Sept balles ont été tirées. L'homme, qui n'a fait aucun blessé, a été touché à la cuisse et au thorax. En arrêt cardiaque, il est mort quelques minutes plus tard.

Il était recherché depuis sa fugue d'un hôpital

D'après plusieurs sources policières, il s'agissait d'un sans domicile fixe, qui déambulait dans les sous-sols de La Défense avec une arme blanche de type "scie". Agé de 42 ans et de nationalité marocaine, l'homme s'était enfui d'un hôpital psychiatrique au mois de juin, a appris franceinfo auprès de sources concordantes. L'homme, présent en France depuis les années 2000, avait été condamné plusieurs fois, notamment pour agression sexuelle et violence avec arme, selon la procureur de Nanterre. Il était par ailleurs en situation irrégulière.

Saisi de l'affaire, le parquet de Nanterre a estimé qu'il n'y avait pas d'élément terroriste caractérisé pour le moment. Dans l'après-midi, la procureure a livré les derniers éléments lors d'une conférence de presse.