Rouen : le policier poursuivi pour agression sexuelle dans un commissariat sur la liste des fonctionnaires décorés

Le policier avait organisé un rendez-vous sexuel dans les locaux du commissariat, mais s'était trompé de personne. Sous le coup d'une plainte pour agression sexuelle, il figure toujours sur la liste des policiers décorés de la médaille de la Sécurité intérieure.

L\'hôtel de police de Rouen, en Seine-Maritime.
L'hôtel de police de Rouen, en Seine-Maritime. (MARIE ROUARCH / RADIO FRANCE)

Le policier rouennais qui avait donné un rendez-vous en mai à un homme à l'hôtel de police, et s'était trompé de personne, figure sur la liste des policiers décorés de la médaille de la Sécurité intérieure signée le 16 juin par le ministre de l'Intérieur, rapporte France Bleu Normandie mardi 30 juilllet. Le syndicat Unité SGP Police réclame le retrait de son nom.

Deux enquêtes sont en cours dans cette affaire. Le brigadier est sous le coup d'une enquête pénale qui pourrait être classée sans suite, car il affirme qu'il n'avait pas l'intention d'agresser sexuellement l'homme qu'il avait fait monter dans son bureau. La victime a porté plainte pour agression sexuelle. Une enquête administrative est également en cours, l'IGPN a été saisie. Le policier est également soupçonné de scruter les mains courantes pour repérer d'éventuels clients pour son entreprise de systèmes d'alarmes, rapporte France Bleu. Les conclusions de l'IGPN devraient être rendues cet automne.

Actes contraires à la déontologie

Le syndicat Unité SGP Police a demandé à la hiérarchie de faire retirer le nom du brigadier et le directeur départemental de la sécurité publique a prévenu le ministère. Le retrait de la médaille peut être prononcé en cas de "condamnation définitive pour un crime ou un délit, ou de sanction disciplinaire du récipiendaire" ou si l’un des médaillés est reconnu responsable d’actes contraires à la déontologie selon le code de la sécurité intérieure. Le brigadier est toujours en arrêt de travail. Il a été muté dans un autre service et devrait comparaître devant un conseil de discipline.