Police : des fonctionnaires défilent dans toute la France en soutien à leur collègue mis en examen

Publié
Police : des fonctionnaires défilent dans toute la France en soutien à leur collègue mis en examen
france 3
Article rédigé par
T. Cuny, N. Perez, A. Remond, M. Marini, France 3 Régions - France 3
France Télévisions

L'agent qui a tué deux hommes forçant un barrage près du Pont-Neuf, le 24 avril, a été mis en examen pour meurtre. Des rassemblements de policiers ont eu lieu, lundi 2 mai, devant les tribunaux et les commissariats de plusieurs villes du pays.  

Dans plusieurs villes de France, des policiers ont exprimé leur colère, lundi 2 mai. Ils sont venus défendre l'un de leur collègue, mis en examen pour homicide volontaire. Il doit selon eux bénéficier de la "présomption de légitime défense". "Ça va être à mon collègue de démontrer que la légitime défense était là, alors que ça devrait être à la partie civile et au magistrat de démontrer que la légitime défense n'est pas appliquée dans ce dossier", estime Yoann Maras, secrétaire général du syndicat Alliance Police nationale. 

Quelques secondes pour évaluer une situation

Le 24 avril, un gardien de la paix tuait deux personnes dans un véhicule qui refusait un contrôle sur le Pont-Neuf, à Paris. La justice n'a, à ce stade, pas retenu la légitime défense, et l'a mis en examen. Un autre policier, qui devait travailler avec le fonctionnaire ce soir-là, décrit un collègue pondéré et réfléchi. "Tous les soirs, on tourne sur les quais. Il y a souvent eu des bagarres où des gens ont sorti des couteaux, il n'a jamais sorti son arme", assure ce dernier. Dans la rue, les policiers ont rappelé n'avoir souvent que quelques secondes pour évaluer une situation et y réagir. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.