Nord : un policier blessé lors d'un contrôle routier près de la frontière belge

Les agents se sont approchés d'un véhicule à l'arrêt sur l'A16 quand la voiture a fait marche arrière blessant l'un d'eux. Ils soupçonnent des passeurs de migrants.

Fort-Mardyck, près de Dunkerque (Nord).
Fort-Mardyck, près de Dunkerque (Nord). (GOOGLE MAPS)

Un policier a été percuté par une voiture et blessé, lors d'un contrôle routier près de la frontière belge dans la nuit du mardi 12 au mercredi 13 mai, rapporte France Bleu Nord. L'automobiliste a refusé de se plier à un contrôle de la police aux frontières sur l'autoroute A16 à hauteur de Fort-Mardyck, près de Dunkerque.

Les faits ont eu lieu vers 00h30. La police aux frontières repère un véhicule arrêté sur la bande d'arrêt d'urgence. Les agents indiquent qu'à leur approche, des personnes ont pris la fuite à travers champs. Ils soupçonnent l'automobiliste d'être un passeur qui transportait des migrants. 

"Cela arrive régulièrement"

D'après le récit des policiers, le conducteur a alors fait marche arrière pour échapper aux forces de l'ordre, percutant un agent, qui a été légèrement blessé à la jambe. Pour stopper l'automobiliste, les policiers ont fait usage de leur arme, blessant le conducteur au bras, là encore légèrement. Il a été transporté à l'hôpital de Dunkerque.

"Cela arrive régulièrement avec une moindre gravité", témoigne sur France Bleu Nord une source policière. "Les passeurs circulent souvent sur l'A16 pour déposer les migrants sur des aires d'autoroute afin qu'ils grimpent à bord des camions", explique encore cette source. Une enquête est confiée au commissariat de Dunkerque.