Cet article date de plus de cinq ans.

Nantes : des émeutes éclatent après la mort d'un jeune homme lors d'un contrôle policier

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Nantes : des émeutes éclatent après la mort d'un jeune homme lors d'un contrôle policier
Nantes : des émeutes éclatent après la mort d'un jeune homme lors d'un contrôle policier Nantes : des émeutes éclatent après la mort d'un jeune homme lors d'un contrôle policier (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Des émeutes ont eu lieu dans plusieurs quartiers de Nantes (Loire-Atlantique) dans la nuit de mardi 3 à mercredi 4 juillet. À l'origine : un contrôle de police qui a mal tourné. Un homme de 22 ans a été tué par balle. Une enquête a été ouverte pour déterminer les responsabilités.

Mercredi 4 juillet au matin, cette Maison de l'emploi (MEP) brûle encore. Boutiques brûlées, carcasses de voitures calcinées : le quartier des Dervallières, à Nantes (Loire-Atlantique), reste marqué par une nuit d'affrontements. Tout commence hier soir, mardi 3 juillet, à 20h30, dans une banlieue de Nantes. Un jeune homme est interpellé par des CRS suite à des infractions. L'identité de l'automobiliste étant douteuse, les CRS reçoivent l'ordre de le ramener au commissariat. Le jeune homme tente alors de s'échapper et finit sa fuite en percutant un mur, touché par le tir d'un policier.

Le jeune homme était sous le coup d'un mandat d'arrêt

Le jeune homme de 22 ans est touché au cou. Il décède à son arrivée à l'hôpital. Aussitôt, des émeutes éclatent dans le quartier du Breil, puis dans deux autres quartiers sensibles de Nantes. Cette annexe de la mairie et un centre paramédical sont brûlés. La maire de Nantes se rend immédiatement sur place. Le jeune homme tué avait un mandat d'arrêt contre lui pour vol en bande organisée, recel et association de malfaiteurs. Une enquête de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été ouverte afin de préciser les circonstances exactes de son décès.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.