Meurtre d'un policier à Avignon : "La peur doit changer de camp", exige le secrétaire national province du syndicat de police Alliance

"Il faut se poser les bonnes questions et surtout, éviter que ça se reproduise", réagit sur franceinfo David Reverdy, secrétaire national province du syndicat Alliance Police.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un policier a été tué mercredi 5 mai 2021 à Avignon (Vaucluse) lors d'une opération antidrogue. (ESPOSITO ANGE / MAXPPP)

"La peur doit changer de camp", a exigé sur franceinfo David Reverdy, secrétaire national province du syndicat Alliance Police, après le meurtre d’un policier à Avignon (Vaucluse) lors d’une opération anti-drogues. "Aujourd'hui, on vit un drame. Il faut se poser les bonnes questions et surtout, éviter que ça se reproduise."

"Nous venons de perdre l’un des nôtres et effectivement, c'est de la colère", a déclaré le policier. "C'est incompréhensible qu'aujourd'hui, il faille attendre le pire pour qu'éventuellement, la justice puisse réagir et protéger les fonctionnaires de police lorsqu'ils sont victimes ou donner des peines dissuasives fortes aux gens qui s'en prennent aux policiers."

"Pourquoi aujourd'hui, quand un homme porte un brassard police, des gens peuvent s’en prendre en toute quiétude, en toute tranquillité, à ces fonctionnaires de police ?"

David Reverdy, secrétaire national province du syndicat Alliance Police

à franceinfo

"Il faut que les gens aient en tête que s’ils s'en prennent à nos collègues, à coup sûr, ils risquent des peines exemplaires, des pertes lourdes. Le Code pénal prévoit des peines extrêmement lourdes, sauf qu'elles ne sont quasiment jamais appliquées", a également dénoncé le syndicaliste. "Il est peut-être là le problème. Je pense que si dans la tête de ces criminels, il n’y avait pas ce sentiment d’impunité, ça changerait la donne."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Police

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.