Gironde : un enfant de sept ans empêché par la police d'accéder à la cantine pour cause d'impayés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Gironde : un enfant de sept ans empêché par la police d'accéder à la cantine pour cause d'impayés
France 3
Article rédigé par
T.Cuny, D.Basier, T.Breton, A.Boulet - France 3
France Télévisions

Jeudi 9 septembre, un enfant de 7 ans a été raccompagné chez lui par la police municipale à Saint-Médard-de-Guizières (Gironde). Sa mère n'avait pas payé les 900 euros de cantine qu'elle devait à l'école. La mère de famille reconnait sa faute, mais dénonce l'humiliation qu'a subie son petit garçon.

Jeudi 9 septembre, un petit garçon de sept ans de l'école Jacques Chastenet dans la ville de Saint-Médard-de-Guizières, en Gironde, a été raccompagné par la police au domicile de ses parents alors qu'il se trouvait à la cantine de son école lors de la pause déjeuner. "Une scène d'humiliation", raconte la mère de l'enfant. Même si cette dernière n'a pas réglé les frais de cantine depuis de nombreux mois, elle estime qu'il n'est pas acceptable que son fils subisse ce genre de traitement devant tous les élèves de l'école. "Mettez les sirènes, va en prison", criaient les enfants selon la maman. 

"Soit j'appelais la police, soit j'appelais les services sociaux"

Elle assure qu'elle comptait payer les frais dans les prochains jours au Trésor public, qui s'accumulaient depuis 2019. "Je n'ai pas eu d'autres choix pour récupérer l'enfant. Soit j'appelais la police, soit j'appelais les services sociaux", explique la maire du village de Saint-Médard-de-Guizières (Gironde). Les parents d'élèves interrogés devant l'école par les journalistes de France Télévisions sont "révoltés par ce geste qui aurait pu traumatiser l'enfant". Ce dernier aura l'autorisation de retourner à l'école lorsque les dettes seront remboursées. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Police

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.