Cet article date de plus de six ans.

Quatre personnes mises en examen dans l'affaire du vol de cocaïne à la PJ de Paris

Fin juillet, la disparition de 52 kilos de drogue avait suscité la stupeur au 36, Quai des Orfèvres.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un fourgon de la police arrive au siège de la police judiciaire, le 6 août 2014, avec à bord l'un des deux officiers de police mis en cause dans l'affaire de vol de cocaïne. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Quatre personnes ont été mises en examen vendredi dans l'affaire du vol de cocaïne à la police judiciaire de Paris, indique une source judiciaire citée par l'AFP, samedi 17 janvier. Il s'agit de proches du policier soupçonné d'avoir dérobé ces scellés : son épouse, son frère et deux policiers. Ancien brigadier de police à la brigade des stupéfiants, Jonathan G. avait été arrêté peu après découverte du vol. Il avait été écroué le 6 août après avoir été mis en examen, pour ce qui reste à ce jour un vol inédit dans les annales de la police. 

La disparition de 52 kg de cocaïne avait suscité la stupeur

Selon l'AFP, les deux policiers mis en examen ne travaillent pas au "36" quai des Orfèvres, le siège de la police judiciaire parisienne où a été commis le vol. L'un d'eux est en poste dans un service de la préfecture de police de Paris. Tout comme l'épouse et le frère de l'ancien brigadier, ils ont été mis en examen pour "blanchiment de trafic de stupéfiants en bande organisée", "recel de détournement de biens par personne dépositaire de l'autorité publique" ou encore "destruction, soustraction, recel d'objets de nature à faciliter la découverte d'un délit ou la recherche de preuve".

L'annonce de la disparition de 52 kg de drogue, fin juillet, avait créé la stupeur au "36", Quai des Orfèvres. La drogue avait été saisie début juillet, après le démantèlement d'un réseau de trafiquants. Elle avait été entreposée dans une pièce sécurisée et blindée avec les scellés de l'affaire, comme c'est l'usage. Mais la cocaïne avait disparu à la fin du mois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cocaïne disparue à la PJ

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.