Braquage : des gangs de faux policiers

Les braquages commis par de faux policiers et gendarmes se multiplient en France. La journaliste de France 3 Nathalie Perez explique comment être le plus vigilant possible.

Voir la vidéo
France 3

Un autre braquage troublant a eu lieu en région parisienne, quasiment avec le même mode opératoire que celui qui a eu lieu sur le périphérique le dimanche 9 juillet. "Les faits se sont déroulés hier matin à Montreuil. Il s'agissait une fois encore d'un commando de cinq malfaiteurs, avec des brassards de police et toujours une cible bien choisie, un commerçant à bord de sa voiture. Cette fois-ci, il s'agissait d'un bijoutier, qui s'est fait dérober la somme de 180 000 euros de bijoux, mais il n'a pas été blessé", explique la journaliste de France 3 Nathalie Perez.

Les forces de l'ordre appellent à la vigilance

Ce type de braquage est-il courant ? "Ces deux braquages sont plutôt exceptionnels, mais les vols ou les cambriolages commis par des faux policiers ou des faux gendarmes se sont multipliés partout en France ces derniers mois, à tel point que les forces de l'ordre viennent de lancer un appel à la vigilance qui s'adresse à tous, en particulier aux personnes âgées", précise Nathalie Pérez. Le mode opératoire de ces faux policiers est souvent le même : ils s'introduisent chez quelqu'un et demandent à vérifier les objets de valeur, car, disent-ils, des cambrioleurs rôdent dans le secteur. "Si vous avez des doutes, n'hésitez pas à demander à voir leurs cartes de policiers et, si le doute persiste, appelez le 17", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un brassard police et une arme de policier, le 1 mars 2017.
Un brassard police et une arme de policier, le 1 mars 2017. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)