Cet article date de plus de deux ans.

Pas-de-Calais : un membre du GIGN tire sur un délinquant présumé et le tue lors d'une opération de filature

Un gendarme a tué un délinquant présumé dans la nuit de jeudi à vendredi à Fouquières-lès-Lens (Pas-de-Calais), rapporte France Bleu Nord. Les militaires surveillaient trois personnes soupçonnées d'être membres d'une bande organisée.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Fouquière-lès-Lens (RADIO FRANCE / FRANCEINFO / GOOGLE MAP)

Le GIGN était en pleine opération de filature quand ils ont tenté d'interpeller trois membres supposés d'une bande organisée, spécialisée dans la délinquance, dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 septembre, rapporte France Bleu Nord. Ils revenaient en voiture d'un périple dans le département voisin du Nord quand les militaires ont tenté de les intercepter, à proximité d'un camp de gens du voyage, situé sur les communes de Fouquière-lès-Lens et Billy-Montigny (Pas-de-Calais), vers 3h30.

Les trois suspects étaient considérés "comme dangereux et au lourd passif", selon les informations recueillies par France Bleu Nord. Tandis qu'un premier homme est interpellé, un deuxième a pris la fuite à pied. Quant au dernier, au volant, il a tenté de s'enfuir en voiture. Toujours selon France Bleu, l'homme a enclenché la marche arrière, un gendarme est entré dans la voiture par la porte avant passager avant de tirer un coup de feu qui a blessé le délinquant présumé à la tête. Grièvement blessé, le malfaiteur présumé a été pris en charge par les pompiers avant de succomber à ses blessures pendant son transfert vers l'hôpital.

Une enquête a été ouverte par la justice pour "violence avec arme ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner". Une enquête interne est également lancée par l'Inspection générale de la gendarmerie nationale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.