Orne : les policiers d'Alençon sauvent des jumelles de la noyade en formant une chaîne humaine

Ces deux sœurs étaient tombées dans la rivière Sarthe, à Alençon (Orne). Elles s'en sortent choquées mais indemnes.

Le centre hospitalier d\'Alençon (illustration).
Le centre hospitalier d'Alençon (illustration). (JEAN-BAPTISTE MARIE / RADIO FRANCE)

Des sœurs jumelles ont été sauvées de la noyade grâce à l'intervention des policiers d'Alençon vendredi 24 janvier, a appris franceinfo lundi 27 janvier auprès du commandant de police Gaël le Penven.

Il est 23h50 quand les policiers reçoivent un appel à l'aide. Une jeune fille est tombée dans la rivière Sarthe, à proximité de la gare de bus du Champ-Perrier. Se sentant mal, elle a basculé par-dessus le parapet. Trois véhicules de police se rendent sur place, dans une zone où la berge est pentue et glissante. Ils observent que la jeune fille est presque totalement immergée dans l'eau et tente de rester accrochée à une branche. À leur arrivée, une autre jeune fille (qui s'avère être sa sœur jumelle) tente de la secourir, elle glisse à son tour dans la rivière.

Les policiers forment une chaîne humaine

Deux policiers tentent alors de s'engager sur la pente et se retrouvent avec de l'eau jusqu'à la taille. Les cinq autres policiers décident de former une chaîne humaine pour sortir le groupe. Ils sortent et remontent la deuxième jeune fille ainsi que les deux policiers qui étaient à moitié immergés. Les sept policiers reforment ensuite leur chaîne humaine pour sortir la première jeune fille qui montre des signes de faiblesse. "Ils ont pris leur courage à deux mains pour y retourner, car le terrain était très glissant", souligne le commandant Gaël le Penven.

La première sœur est en hypothermie, les policiers la recouvrent d'une couverture de survie en attendant l'arrivée prochaine des pompiers. Ces derniers prennent en charge les sœurs jumelles, et les conduisent à l'hôpital d'Alençon. Elles sont choquées mais pas blessées.