Baignade : gare aux hydrocutions

Publié
Baignade : gare aux hydrocutions
Article rédigé par
T.Paga, L.Larvor, S.Ruaux - France 2
France Télévisions

Vendredi 17 juin, deux octogénaires sont morts sur les plages de Pornichet, en Loire-Atlantique. L'un d'entre eux a fait un malaise lors d'une baignade au milieu de l’après-midi. Avec la canicule, les risques d'hydrocution sont nombreux, alors les autorités et les équipes de sauveteurs mettent en garde les baigneurs.

Il faisait au moins 35 °C à Pornichet (Loire-Atlantique) dans l’après-midi du vendredi 17 juin. Samedi 18 au matin, le drame est dans toutes les têtes. Les deux octogénaires décédés aux alentour de 16 heures se trouvaient sur deux plages différentes. L’un était allongé sur sa serviette de plage, l’autre aurait fait un malaise dans l’eau, peut-être due à une hydrocution.

15 °C de température entre l’air et l’eau

Sur la plage, les personnes disent être prudentes. "Nous, on préfère venir le matin ou alors le soir, mais on évite l’après-midi", raconte une femme. "18 heures, jamais avant", rapporte une autre. L’un des octogénaires s’est sûrement endormi aux heures les plus chaudes de l’après-midi. L’hydrocution a pu être favorisée par le delta de 15 °C entre la température de l’air et celle de l’eau. La plage n’était pas surveillée hier. Samedi 18 juin, les températures risquent de dépasser les 37 °C.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.