Myriam Badaoui en liberté conditionnelle

Condamnée à 15 ans de prison, celle par qui l'affaire d'Outreau avait éclaté est en liberté conditionnelle depuis septembre. Elle était en détention depuis 2001.

(Pascal Rossignol Reuters)

Son avocat dit qu'en prison, Myriam Badaoui, a beaucoup changé. Elle a suivi une thérapie psychiatrique - et une formation dans l'hôtellerie-restauration. UNe détenue-modèle donc. La justice a bien été de son avis, elle qui a décidé, à la mi-septembre, d'une liberté conditionnelle. Elle était incarcérée depuis 2001 à la prison de femmes de Rennes.

Myriam Badaoui avait été condamnée à 15 ans de détention, en 2004, pour viols d'enfants, dans l'affaire d'Outreau. Elle faisait partie des quatre accusés définitivement condamnés dans cette affaire - les 13 autres ont été acquittés par la cour d'appel de Paris.

Elle s'était rendue célèbre par ses volte-faces : après avoir chargé ses
coaccusés pendant des années, notamment au cours du premier procès aux assises de Saint-Omer, elle les avait dédouanés dans un mea-culpa spectaculaire au cours du procès en appel le 18 novembre 2005.

Le seul à se trouver encore en prison aujourd'hui se trouve être son mari, Thierry Delay, condamné, lui, à 20 ans de réclusion.