Cet article date de plus d'un an.

Moselle : un pensionnaire de maison de retraite se suicide après avoir tué une résidente dont il était proche

Le nonagénaire pouvait se montrer très jaloux vis-à-vis de la femme. La gendarmerie est chargée de l'enquête.

Article rédigé par
avec France Bleu Lorraine Nord - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Fameck en Moselle. (GOOGLE MAPS)

Dans la nuit de samedi 12 à dimanche 13 janvier à Fameck en Moselle, un homme de 90 ans a tué, de plusieurs balles, une autre pensionnaire de l'Ehpad où ils vivaient tous les deux, rapporte France Bleu Lorraine Nord mardi 15 janvier. Le nonagénaire a ensuite retourné l'arme contre lui.

Le nonagénaire pouvait se montrer très jaloux

Selon les informations de France Bleu Lorraine Nord, l'homme et la femme étaient tous deux veufs, ils ne vivaient pas au même étage de l'Ehpad, mais étaient très proches. L'homme pouvait se montrer très jaloux vis-à-vis de son amie. Il serait allé dans sa maison à Fameck samedi pour récupérer l'une des quatre armes qu'il détenait légalement. Les corps des deux personnes ont été découverts dans une chambre vers une heure du matin par une surveillante de nuit.

La gendarmerie est chargée de l'enquête. Une cellule psychologique a été mise en place dimanche pour les autres résidents de l'Ehpad ainsi que pour le personnel, très choqué par ce drame.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.