Mort de Rémy Julienne : le cascadeur avait organisé la reconstitution du meurtre d'Isabel Peake

La jeune étudiante Britannique avait été jetée d'un train Limoges-Paris en octobre 1999, par Sid Ahmed Rezala, surnommé le "Tueur des trains". La reconstitution avait permis au juge d'instruction de déterminer avec précision les circonstances dans lesquelles la jeune femme avait été éjectée du train.

Article rédigé par
Avec France Bleu Berry - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le juge d'instruction du tribunal de Châteauroux, Jean Dematteis (au milieu), observe, le 14 janvier 2000 sur les voies de la gare de Chabenet, en compagnie de Rémy Julienne (à gauche), le mannequin qui doit servir pour la reconstitution du meurtre d'Isabel Peake. (MEHDI FEDOUACH / AFP)

Le cascadeur Rémy Julienne, mort dans la nuit de jeudi à vendredi à l'âge de 90 ans, avait organisé la reconstitution du meurtre d'Isabel Peake, tuée en 1999 par Sid Ahmed Rezala, rappelle vendredi 22 janvier France Bleu Berry.

Isabel Peake, une jeune étudiante britannique qui étudiait en France, avait été jetée d'un train Limoges-Paris en octobre 1999, par Sid Ahmed Rezala, surnommé le "Tueur des trains".

Une reconstitution médiatique

Au début 2000, Rémy Julienne avait réglé les détails de la reconstitution qui a eu lieu près de la gare de Chabenet dans l'Indre. Des mannequins lestés avaient été jetés d'un train lancé à plus de 125 km/h. L'équipe de Rémy Julienne était composée d'une dizaine de cascadeurs.

La reconstitution avait permis au juge d'instruction de déterminer avec précision les circonstances dans lesquelles la jeune femme avait été éjectée du train. Sid Ahmed Rezala avait été arrêté au Portugal. Il s'était donné la mort en juin 2000 avant son extradition.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.