L'enquête sur la tuerie de Chevaline piétine

Le motard, aperçu sur les lieux de la tuerie de Chevaline, en septembre 2012, et activement recherché par les gendarmes, a finalement été identifié et entendu

Voir la vidéo
France 2

La police était à la recherche de ce motard depuis deux ans et demi. Aperçu sur les lieux de la tuerie de Chevaline, en septembre 2012, l'homme a finalement été identifié, grâce à la localisation de son téléphone et à des vidéos.  

Aucun lien avec le drame

Entendu par la police, le motard a indiqué qu’il se trouvait effectivement sur les lieux du crime, au moment du drame, mais qu’il était là pour pratiquer sa passion, le parapente. Il a également assuré n'avoir jamais fait le rapprochement entre sa présence et l'enquête. Si des vérifications restent encore nécessaires, l'homme aurait à priori été écarté de la liste des suspects. 

Une autre piste possible

Avec lui, c'est l'une des pistes les plus concrètes dans la tuerie de Chevaline qui s'envole. Il reste encore une possibilité aux enquêteurs : un 4x4, aperçu à proximité des lieux du crime. Un appel à témoins a été lancé mais les occupants n'ont, à ce jour, pas encore été identifiés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le portrait-robot du motard diffusé le 4 novembre 2013.
Le portrait-robot du motard diffusé le 4 novembre 2013. (GENDARMERIE NATIONALE)