Mort de Mireille Knoll : le procès du meurtre antisémite débute

Publié Mis à jour
Mort de Mireille Knoll : le procès du meurtre antisémite débute
France 3
Article rédigé par
A. Bard, C. Weill-Raynal, E. Pelletier, R. Duroselle, J. Jonas, E. Piquereau, A. Blacher, P. Miette - France 3
France Télévisions

Le procès des accusés du meurtre, à caractère antisémite, de Mireille Knoll débutera mardi 26 octobre, à Paris. L'octogénaire avait été tuée de plusieurs coups de couteau en 2018.

À la veille du procès du meurtre de sa mère, Daniel Knoll chasse l'angoisse en se ressassant des bons souvenirs avec sa mère, Mireille Knoll. "Elle était toujours souriante, bien intentionnée. Elle ne savait pas ce qu'était le mal", déclare-t-il. Le 28 mars 2018, l'octogénaire est retrouvée morte dans son domicile. Son corps, calciné, est également marqué par des coups de couteau. Deux hommes, dont le fils d'une voisine, lui avaient rendu visite. Ces derniers avaient été accusés d'avoir tenté de voler la vieille dame préjugée riche, selon eux, car juive. 

Les deux hommes jugés pour homicide volontaire

Les deux individus seront jugés mardi 26 octobre, à Paris, pour homicide volontaire, avec un caractère antisémite comme circonstance aggravante. Pour Daniel Knoll, il s'agit d'un crime odieux. "Il n'y a pas pire, il a brûlé son corps. Je n'ai même pas pu embrasser ma mère", déclare le fils de la victime, toujours marqué par le crime. Les deux individus accusés, et déjà condamnés pour des faits de vol, s'accusent mutuellement. Le couteau, retrouvé chez le frère d'un des deux accusés, n'a pas permis d'identifier le meurtrier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.