Marseille : trois morts dans une fusillade

La liste des victimes du trafic de stupéfiants s'est encore allongée samedi 2 avril, à Marseille (Bouches-du-Rhône).

France 2

Trois hommes sont morts samedi 2 avril à Marseille (Bouches-du-Rhône) lors d'un règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants. L'émotion est très forte à la cité Bassens, dans les quartiers nord de Marseille où des jeunes femmes et des mères de famille veulent crier leur désarroi et leur peur près la perte d'un jeune de la cité. "Nous les mamans on est contre tout cela, voir nos enfants partir comme ça c'est horrible", témoigne une femme.

9 morts par balles depuis janvier

Il est presque 23h00 samedi soir quand les six occupants d'une épicerie se font surprendre par des coups de feu. Ils étaient en train de regarder le match Barcelone-Real Madrid. La cité Bassens est un haut lieu du trafic de stupéfiants marseillais. Ici, c'est en voiture que les clients viennent acheter le cannabis. Ce nouveau règlement de comptes porte à 9 le nombre de victimes par balles depuis le début de l'année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des enquêteurs travaillent sur la scène de la fusillade qui a coûté la vie à trois personnes, samedi 2 avril 2016, dans la cité Brassens à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Des enquêteurs travaillent sur la scène de la fusillade qui a coûté la vie à trois personnes, samedi 2 avril 2016, dans la cité Brassens à Marseille (Bouches-du-Rhône). (BORIS HORVAT / AFP)